menu : semaine du 6 novembre —

Bonjour! J’espère que vous avez passé une belle semaine! Je ne vous ai pas parlé de mon souper de Thanksgiving du weekend dernier. Depuis deux ans, on reçoit ma sœur, ma cousine, son chum et mon ami Patrick pour un souper *traditionnel* de l’Action de Grâce au début novembre. Cette année, j’ai gardé les choses […]

via menu : semaine du 6 novembre —

Publicités

Labneh / Yaourt égoutté — Paris-Alep (cuisine syrienne)

La coupelle de labneh (on prononce labné ) [اللبنة] fait partie des coupelles que l’on trouve quotidiennement sur la table du petit déjeuner syrien (ou plus largement levantin). On la mange avec du pain, en le trempant, ou en sandwich [عروسة لبنة] (on tartine un pain syrien et on l’enroule), et dans ce dernier cas, à tout moment de […]

via Labneh / Yaourt égoutté — Paris-Alep (cuisine syrienne)

Spaghettis de courgettes et hachis de dinde 

images (95)

2 courgettes longues, 2 gousses d’ail, 1 oignon, 400 g de spaghettis, 4 escalopes de dinde, 1 petite boîte de sauce tomate, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, persil, sel, poivre. 
Laver les courgettes, en ôter les extrémités puis les couper à l’aide d’une mandoline. Les faire cuire à la vapeur pendant 2 minutes. Mixer l’oignon et l’ail. Hacher la dinde puis la faire cuire dans une poêle huilée pendant 5 minutes. Ajouter la sauce tomate ainsi que le sel, le poivre et le hachis d’ail-oignon. Faire revenir 10 minutes. Pendant ce temps, faire bouillir de l’eau pour les pâtes et les y plonger durant 10 minutes. Quand le tout est cuit, dresser les assiettes en disposant une couche de pâtes, de courgettes (sous la forme d’un nid) et verser la sauce. Saupoudrer de persil et servir.

Cette ferme verticale va produire des légumes locaux pour 24 millions d’habitants

MBL-محمد بهلولي الاخضر

Pour nourrir l’ensemble de sa population et palier le manque de terres agricoles, la ville chinoise de Shanghai a pour projet d’ériger la plus grande ferme verticale au monde : cent hectares.


Cette ferme urbaine augmenterait la qualité de vie dans la ville, en incluant des programmes communautaires de restaurants ou des marchés. (Crédit : Sasaki)
Cette ferme urbaine augmenterait la qualité de vie dans la ville, en incluant des programmes communautaires de restaurants ou des marchés.
Ces deux dernières décennies, la Chine a perdu 123 000 kilomètres carrés de terres agricoles au profit de l’urbanisation. Sur les surfaces cultivables restantes, le ministère de la Protection de l’environnement chinois signale qu’un sixième (environ 200 000 kilomètres carrés) est contaminé par la pollution.

Contrairement à l’Europe, où l’agriculture se développe à grande échelle, loin des agglomérations, l’Asie cultive traditionnellement à plus petite échelle, dans les zones périurbaines. Mais la croissance rapide des villes vient menacer cet équilibre.

À cela, le cabinet internationale d’architecture Sasaki entend apporter une solution : la construction d’une ferme verticale de 100…

View original post 282 mots de plus

Fricassée de poulet

pouletalancienne821

300 g de poulet, sel, 1 œuf, 1 gousse d’ail, 60 g de farine, une pincée de sel, poivre, chapelure, huile pour la friture.
1- Préparer un bol d’œuf battu et un autre avec la farine, le sel et un peu de poivre.
2- Couper le poulet en morceaux dans un récipient. Le saler et lui ajouter l’ail haché. Laisser mariner une heure.
3- Passer les morceaux dans le bol de farine, dans celui d’œuf battu,puis dans la chapelure,
4- Les frire dans de l’huile chaude jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés et les égoutter sur du papier absorbant.
5- Accompagner avec de la salade verte et une sauce de votre choix comme de la mayonnaise, du ketchup ou sans sauce tout simplement.

L’Age Viking et l’influence du paradis de l’Islam

L’Age Viking et l’influence du paradis de l’Islam

Des soieries d’âge Viking découvertes dans des cimetières suédois recelaient des calligraphies arabes dans leurs trames.

Fragment de ruban tissé provenant d’une tombe de Birka

Fragment de ruban tissé provenant d’une tombe de Birka (Suède). Ce qui était auparavant considéré comme étant des motifs typiques de l’âge viking se sont avérés être des caractères coufiques.

© ANNIKA LARSSON

« Alors que j’examinais des fragments de textiles d’époque Viking* pour une exposition**, j’ai découvert pour la première fois dans la trame de l’un d’eux des calligraphies coufiques (la plus ancienne forme de calligraphie arabe, NDLR) et surtout les noms d’ Allah et d’Ali… ! », s’enthousiasme Annika Larsson, dont la découverte, réalisée au printemps 2017, vient d’être rendue publique.

En observant un ruban tissé de soie et d’argent, cette archéologue du département d’archéologie et d’histoire ancienne de l’université d’Uppsala (Suède) s’est en effet aperçu que des motifs géométriques ressemblaient en fait à l’écriture arabe présente sur des mosaïques de certains monuments funéraires d’Asie centrale. « Ce qui confirme d’intenses échanges commerciaux avec cette région d’où provenaient les soies destinées aux tombes de l’époque Viking », précise-t-elle à Sciences et Avenir.

Depuis plusieurs années, l’archéologue étudie en effet inlassablement les textiles d’époque Viking : des centaines d’étoffes, de lainages et soieries sont ainsi passées sous la loupe de sa binoculaire. Après une thèse sur  » Le changement dans les vêtements des guerriers viking autour de l’an 1000 « , la jeune-femme décide en effet en 2012 de revisiter tous les éléments textiles retrouvés dans les sépultures d’époque viking, à commencer par celles provenant des bateaux- tombes mis au jour dans le centre et l’est de la Scandinavie.

« Dans le Coran, il est écrit que les habitants du Paradis porteront des vêtements de soie »

Modèle agrandie de calligraphie coufique au nom d’Allah retrouvé sur un textile de soie d’âge viking. Crédit Annika Larsson

Et en particulier les nombreuses découvertes effectuées par Hjalmar Stolpe à la fin du 19e dans des sépultures à Malardalen et Gamla près d’Uppsala, auxquelles personne ne s’était vraiment intéressé jusqu’alors. « Ce n’est en effet que très récemment que la Suède a formé des spécialistes du textile », explique-t-elle. C’est ainsi qu’elle a pu déterminer la présence répandue de la soie orientale dans ces tombes de l’âge viking.

« Dans le Coran, il est écrit que les habitants du Paradis porteront des vêtements de soie, ce qui peut expliquer l’abondance de cette matière dans les sépultures, ajoute-t-elle. Les coutumes funéraires de l’âge Viking semblent avoir été influencées par l’Islam et l’idée d’une vie éternelle au Paradis après la mort ». Ce lien entre les mondes vikings et l’Islam était déjà connu des spécialistes. En 2015, le nom d’Il-la-lah” (“Pour Allah”) avait ainsi été retrouvé délicatement gravé sur un anneau du 9e siècle, retrouvé dans une inhumation en Suède.

*L’âge viking  » (793-1066) (concerne différentes sociétés des actuels Danemark, Norvège et Suède)

** Exposition sur les textiles d’Age Viking au musée d’Enköping, Suède. Ce qui était auparavant considéré comme des motifs typiques de l’âge viking en argent s’est avéré être des caractères géométriques kufiques.

Poulet aux olives à l’algérienne – الدجاج بالزيتون الجزائري — Ter’Algérie©

Le poulet aux olives est sans aucuns doutes l’un des plats les plus populaires en Algérie, il s’agit surtout d’une spécialité originaire des régions de l’Algérois et de l’Oranie. Ce met se décline sous plusieurs variétés dont la plus connue et commune est celle au citron confit et coriandre. Certaines villes du pays ajoute une ou deux épices différentes tel que le gingembre, le macis, le curcuma, la cannelle ou encore le cubèbe. Notre recette d’aujourd’hui est basique mais très goûteuse avec une explosion de saveur et un poulet d’une tendresse irréprochable !

via Poulet aux olives à l’algérienne – الدجاج بالزيتون الجزائري — Ter’Algérie©